AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

la folie douce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: la folie douce Jeu 5 Fév - 17:51

Louise « Lou » Castle

Le paradis des fous, c’est l’enfer des sages

nom(s) ≌ Castle, qui le nom maternelle, puisque je ne connais pas mon cher géniteur. prénom(s) ≌ maman aimait tout ce qui touchait à la France, d’où mon prénom, Louise. date et lieu de naissance ≌ je suis née une première fois, le 28 janvier 1993 à Londres et une deuxième fois, le 4 avril 2014 à Glasgow. C'est très symbolique, je suis sortie de l'hôpital le 4 avril. âge ≌ j’ai 22 ans, je crois. origine(s) ≌ les origines de quoi ? Mes origines ? Je n’en ai pas vraiment. Oui, ma mère était anglaise, mon père l’était aussi il me semble. Mais quelle importance ? Ce n’est pas de savoir d’où je viens qui va vous permettre de savoir qui je suis … De toute façon, je ne peux pas vraiment vous le dire, vu que moi-même je ne sais pas. statut civil ≌ célibataire, au dernière nouvelle, à moins que je me sois mariée sans le savoir. orientation sexuelle ≌ moi-même, principalement, sinon je m'en moque un peu, je prend n'importe quoi. métier/etudes ≌ J’essaye de suivre des cours de Psychologie à l’université, vu que personne ne donne de réponse à mes questions. situation monétaire ≌ très riche, grâce à un très bel héritage. votre peur ≌ j’ai peur de moi-même, de mon esprit, de ce qu’il y a à l’intérieur. Vous n’avez pas idée de quoi vos pensées sont capables. J’ai peur de ressombrer dans ma propre folie. crédits ≌ écrire ici.


❝ caractère/manies/habitudes ❞
caractère de cochon ≌ mange mes ongles ≌ langue bien pendu ≌ incapable de rester en place ≌ triskel tatoué sur la cheville ≌ toujours dans le doute ≌ aime rester seule dans ma bulle ≌ fume un peu trop ≌ boit un peu trop ≌ ne prend plus les neuroleptiques ≌ et l’information la plus importe je pense, on est trois à partager mes pensées.
≌ your fear : Ma peur, je vis avec depuis plusieurs années déjà. J’essaye tant bien que mal de l’oublier, mais ce n’est pas facile. Oui, je suis d’accord avec vous pour dire qu’on peut soigner ses peurs … Mais pourriez-vous vraiment soigner toute votre petite personne ? Non, je ne crois pas. Voyez-vous, quand vous avez peur de vous-même, il n’y a pas grand-chose à faire. Non, je n’ai pas peur de ce que je serais capable de faire, ou dire, mais de ce qu’il y a dans ma tête, au plus profond de l’inconscient. C’est comme une bête féroce qui serait tapie dans l’ombre. On sait qu’elle est là, on la distingue, on peut presque palper sa puissance, mais tout ce qu’on peut faire, c’est attendre le moment fatidique où elle va décider d’attaquer. Sauf que pour moi, quand elle attaquera, ce n’est pas à la morgue que je vais me retrouver, mais dans une pièce capitonné.
Brittany Robertson

i’ll numb the pain

pseudo sur le web ≌ @lice. prénom ≌ Emilie. âge ≌ 21 ans. pays ≌ France. connexion ≌ aussi souvent que possible. scénario/inventé ≌ inventé. un dernier mot ? ≌ Ca fait un long moment que j'avais mis le RP entre parenthèse (question de temps) et j'ai décidé de reprendre, ça me manque. ^^ Sinon, j'ai décidé de jouer une schizophrène, et je sais parfaitement que je m'éloigne un peu de la réalité (je suis en troisième année de Psycho \o/), mais pour la simplicité et les besoins de l'histoire, j'assume. ^^

Code:
<co6>Brittany Robertson ></co6> [url=http://troubledminds.forumactif.org/u85]<aa3>Louise Castle</aa3>[/url]
fiche réalisée par arctic monster. pour le forum troubled minds.


Dernière édition par Louise Castle le Sam 7 Fév - 20:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: la folie douce Jeu 5 Fév - 17:51

Trois personnalités et un cerveau

La folie est le propre de l’homme


Aujourd’hui devait être un jour banal pour la plupart des habitants de Glasgow, pour moi il marquait le début d’une nouvelle vie. Assise dans cette salle d’attente moderne et froide, j’essayais de garder mes nouvelles résolutions à l’esprit, ce qui était loin d’être une mince affaire ! Tu parles de nouvelles résolutions … Elles sont naze ! Mary, ne lui parle pas comme ça, sois gentille. Et ta mère ? Elle est gentille ?

« Ca suffit vous deux ! Je ne m’entends même plus penser ! »

La secrétaire tourna la tête vers moi et me regarda au-dessus de ses lunettes, elle me sourit poliment comme on sourirait à un gars étrange qu’on croiserait dans la rue et qui nous demanderai une cigarette. Etrange est un adjectif qui me va bien. Je laissais libre cours à mes divagations en attentant de pouvoir rentrer dans le cabinet. Mary et Rose étaient une fois de plus en train de se disputer quand une dame d’environ quarante ans ouvra une porte. Elle portait un chignon lâche et un tailleur très sobre. Elle serra la main d’un homme qui tremblait de la tête aux pieds en jetant des regards terrorisés autour de lui et m’adressa un sourire franc. D’un geste de la main, elle m’invita à rentrer dans son bureau.

« Louise, bienvenue ! Je suis très contente que vous ayez enfin accepté de venir me voir. Nous avons beaucoup de choses à nous dire il me semble. »
« Bonjour Docteur … »
« Commençons simplement, comment allez-vous ? »


Comment je vais … Je ne sais pas. Je suppose qu’on peut dire que je vais mieux, mais de là à dire que je vais bien, il y a une grande différence. C’est vrai que depuis presque un an, ça va mieux. Je suis libre, je n’ai plus à être enfermé dans une toute petite pièce, gavée de médicament vingt-quatre heures sur vingt-quatre. J’arrive à m’intégrer petit à petit, et j’ai presque surmonté la maladie, même les hallucinations ont presque disparus. Mais on est toujours là, nous ! Oui, vous êtes toujours là, je ne risque pas de vous oublier. Je jetais un coup d’œil vers la baie vitrée avant de lui répondre. Dehors, il faisait plutôt beau, ce qui reste un évènement rare ici. Du haut du troisième étage, j’avais une vue plongeante sur le parc. J’observais les enfants qui riaient aux éclats en courant après leurs copains, les couples amoureux qui ne pouvaient s’empêcher de montrer leur amour au monde entier et les petits vieux qui passaient le temps en lançant des miettes de pains aux pigeons. Ils avaient de la chance, eux. Ils n’étaient pas coincés dans ce bureau étouffant. Je n’avais qu’une envie, m’évader. Si tu veux, on peut t’aider à t’échapper en montant un plan. T’as un briquet ? Je ne crois pas que ce soit une bonne idée. Non, ce n’est pas vraiment une bonne idée. Bande de rabat-joie ! En me tournant vers le docteur, je compris qu’elle attendait quelque chose de moi, mais je ne voyais pas quoi. La réponse à sa question, Louise ! Ah oui, la réponse. C’est incroyable cette capacité à perdre le fil …

« Bien, je crois. »
« Vous croyez ? »
« Je ne prends plus de neuroleptique depuis quelques mois puisque les hallucinations sont parties, je suis totalement libre, j’ai de l’argent. Je pense qu’il y a pire comme situation. »
« Oui, certainement. Mais ne vous comparez pas aux autres, Louise. Tout le monde ne réagit pas de la même manière. Voulez-vous parler d’un sujet en particulier ? De vos parents par exemple ? »


Parler de mes parents … Non, je n’ai pas vraiment envie d’en parler. De toute façon, il n’y a rien à dire. Je n’ai jamais connu mon père, il ne connait même pas mon existence. Et ça me va très bien comme ça. Et ma mère ne m’a jamais rien donné, ni du temps, ni de l’affection. Tout ce qu’elle a su m’offrir c’est un enfermement en hôpital psychiatrique, et un bel héritage à sa mort quelques mois plus tôt. Donc honnêtement, je ne porte pas mes parents dans mon cœur, ce ne sont que des individus qui m’ont créé, point. C’est pour ça qu’on est là nous, et qu’on t’aime.

« Parfois je préférerai que vous soyez absente … »

La psychologue assise en face de moi ne parut pas choqué ou dérangé par ma réponse. Elle avait compris que cela ne lui était pas destiné et n’avait pas l’air de s’en formaliser d’avantage. Elle devait vraiment voir passer des sacrés numéros ici. Mais si les gens viennent aussi nombreux chez le psychologue, c’est que ça doit fonctionner, non ?

« Est-ce que vous pensez que je risque de rechuter ? »
« Louise, c’est très difficile à dire. On ne peut pas prévoir ce genre d’évènement. Seule vous avez la clef de votre esprit. »


Réponse bateau, il fallait s’y attendre. Personne n’a jamais su répondre à mes questions, personne ne s’en ai donné la peine. C’est pour cette raison que j’ai décidé de faire des études de psychologie. J’aimerai savoir exactement quels sont les risques, si je vais redevenir folle, comment ça fonctionne exactement et d’où ça vient.

« Vous ne comprenez pas, Docteur. »
« Alors expliquez-moi. »
« Ça … ça m’angoisse … J’ai peur. »


C’est un euphémisme … Je suis terrifiée. Terrifiée à l’idée de sombrer dans la folie, de m’enfermer petit à petit dans mon esprit, de perdre le contrôle et de finir par me perdre moi-même. Parce que c’est ce qui va m’arriver. Je sais qu’entendre des voix est loin d’être normal ! Tu l’as dit Bouffie ! Et j’ai déjà connu ça, les hallucinations, les délires, l’impression de perdre le sens de la réalité, de ne plus savoir ce qui est vrai. J’ai tellement peur de revivre tout ça. Personne ne peut imaginer à quel point c’est horrible, il faut le vivre pour le comprendre. Et jamais, je ne veux revivre ça ! Je vais me battre jusqu’au bout pour éviter de retourner à l’hôpital. Je veux une vie normale, heureuse, je veux rencontrer des gens, m’amuser, profiter. Oui en gros, tu veux qu’on disparaisse ?

« Oui, je comprends bien, Louise. Mais ne vous inquiétez pas. Si vous êtes sortie, c’est parce que les risques sont moindre. »
« Peut-être, oui. »
« Ne vous inquiétez pas, vraiment. On se revoit la semaine prochaine ? »


La psychologue se leva, me serra la main et m’ouvrit la porte. Je me préparais à affronter le froid écossais, la tête pleine d’espoir. Peut-être qu’elle disait vrai, peut-être que je peux me battre, et qu’elle m’y aidera. Je commence à être fatiguée d’avoir peur. Et en même temps … Je ne me sens pas prête à abandonner Rose et Mary. Quelque part, je sais qu’elles sont là pour me protéger, pour m’apporter leur aide, me soutenir et m’aimer. Alors oui, être trois personnes distinctes dans un cerveau, ce n’est pas facile, mais même si je les héberge, je garde le contrôle. Enfin pour le moment …
fiche réalisée par arctic monster. pour le forum troubled minds.


Dernière édition par Louise Castle le Sam 7 Fév - 20:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: la folie douce Jeu 5 Fév - 18:37

Bienvenuuue
Plein d'inspiration sur toi et bonne rédaction
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: la folie douce Jeu 5 Fév - 19:20

bienvenuuuuuuuue.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: la folie douce Jeu 5 Fév - 19:53

Bienvenue parmi nous, et bon courage pour ta fiche !!
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: la folie douce Jeu 5 Fév - 21:15

Quel excellent choix I love you
Bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: la folie douce Jeu 5 Fév - 21:39

Mille merci les gars !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: la folie douce Jeu 5 Fév - 23:05

Bienvenue parmi nous :)
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: la folie douce Jeu 5 Fév - 23:10

Merci Aaron !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

fromthemorgue
administrator
nombre de peurs : 537
célébrité : gerard way.
MessageSujet: Re: la folie douce Ven 6 Fév - 0:34

bienvenue parmi nous ! si tu as un souci, le staff est là !

bon courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://troubledminds.forumactif.org/

Invité
Invité
MessageSujet: Re: la folie douce Ven 6 Fév - 9:24

Merci beaucoup Kaleb !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: la folie douce Ven 6 Fév - 16:32

bienvenue.
brittany est un excellent choix
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: la folie douce Ven 6 Fév - 17:36

Merci Chloé !

De même pour Lucy !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: la folie douce Ven 6 Fév - 21:43

Bienvenuuuuuuue !!!

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: la folie douce Sam 7 Fév - 11:08

elle est mimi I love you
bienvenue, si tu as besoin, le staff est là pour toi
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: la folie douce Sam 7 Fév - 15:40

Merci tout les deux !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

fromthemorgue
administrator
nombre de peurs : 537
célébrité : gerard way.
MessageSujet: Re: la folie douce Mar 10 Fév - 20:33

bravo tu es validé(e) !

tu as le droit à plein de câlins !

personnage intéressant, fiche bien rédigée, perfect I love you pardon encore du temps bon jeu!

hé bien, félicitations ! tu as terminé ta fiche, on a décidé qu'elle est bien belle du coup, tu peux enfin jouer ! la joie n'est-ce pas ? avant toute chose, nous t'invitons à recenser ta peur ici, parce qu'on ne veut pas t'oublier. par la suite, tu peux commencer à recenser ton métier , ainsi que ton habitation - parce que tu n'es pas à la rue, je pense - ici. également, si tu souhaites ouvrir ta fiche de liens, c'est que tu devras te rendre ! il y a toujours pleins de choses à faire, de toute façon. tu vas enfin rp, puis t'amuser dans le flood, c'est pas génial ça ? nous te souhaitons de t'amuser sur troubled minds, même si avoir des peurs c'est pas toujours sympa !
fiche réalisée par arctic monster. pour le forum troubled minds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://troubledminds.forumactif.org/

Invité
Invité
MessageSujet: Re: la folie douce Mar 10 Fév - 20:36

Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !

Et y'a pas de soucis, t'inquiètes, je comprends !
Désolé d'avoir un peu râlé, je suis chiante, je l'admet ! Rolling Eyes

Revenir en haut Aller en bas
avatar

fromthemorgue
administrator
nombre de peurs : 537
célébrité : gerard way.
MessageSujet: Re: la folie douce Mar 10 Fév - 20:41

non non, c'était ton droit, tu avais raison I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://troubledminds.forumactif.org/

Invité
Invité
MessageSujet: Re: la folie douce Mar 10 Fév - 20:54

Y'a des moyens plus discrets de le faire. ;)
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: la folie douce

Revenir en haut Aller en bas

la folie douce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» la folie douce
» La folie des BAM ! [FINI]
» L’argent conduit à la folie !
» [BAL] Douce tromperie (PV Marie-Anne et Marine)
» Crise de folie... |Libre|

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TROUBLED MINDS :: ❝ NOISE AND KISSES ❞ :: everything has an end :: power and control-