AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

trois cent lésions et les rideaux se ferment.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: trois cent lésions et les rideaux se ferment. Ven 2 Jan - 15:20

leo jessica harshaw

laisse ce qui te retient, délaisse ce qui t'appartient.

nom(s) ≌ Harshaw, suite à son mariage. Elle le porte depuis maintenant un an, puis Dawson son nom originel qu'elle tenait de son père. prénom(s) ≌ Leo, oui, ces trois lettres formant un prénom typiquement masculin composent celui de la brune. C'était volontaire de la part de ses parents, et il faut dire que ça lui va plutôt bien. date et lieu de naissance ≌ 14 Février 1982, un jour où tous le monde fête son anniversaire sans vraiment le savoir, et c'est dans l'hôpital de Glasgow qu'elle pointait le bout de son nez. âge ≌ Trente deux ans, elle ne dévoile généralement jamais son âge. origine(s) ≌ C'est une anglaise pure souche, même si du côté de sa mère, il y a certaines origines américaines. statut civil ≌ certains pourraient dire qu'on lui à passé la corde au cou, alors qu'en réalité, elle s'est juste fait mettre la bague au doigt. Amoureuse et mariée depuis un peu plus un an. orientation sexuelle ≌ Hétérosexuelle, elle aime sentir les mains des hommes tenir fermement ses hanches. métier/etudes ≌ c'est un agent fédéral, par là, c'est à dire qu'elle enquête sur les meurtres, les attentats, etc .. et elle adore son métier. situation monétaire ≌ aisée, littéralement. votre peur ≌ la peur de la solitude. Suite à une famille décédée, il est évident que la peur de se retrouver seule est bien présente ... et hélas parfois un peu trop présente donc, étouffante. crédits ≌ bazzart@moonrise


❝ caractère/manies/habitudes ❞
(un minimum de 10) franche, elle ne mâche pas ses mots, quitte à être méchante, elle dit toute les vérités. ≌ elle ne sort jamais sans rouge à lèvre, aussi foncé qu'il puisse être, elle adore ça. ≌ Lorsqu'elle est nerveuse, elle se mord la lèvre et se gratte l'avant du bras. ≌ Fidèle, aussi bien en amour qu'en amitié. Plus droite qu'elle, c'est impossible de trouver, toujours présente pour ses amies les plus proches et son mari. ≌ Elle change de vernis tous les mardis soir, c'est le soir où un nouvel épisode de sa série est diffusé. Elle se pose sur le canapé, armé de son dissolvant et de son nouveau vernis et de là, elle change celui-ci. ≌ Au moins une fois par semaine, elle et son mari appliquent ce qui s'appelle être le sexe matinal. Disons qu'ils trouvent ça particulièrement agréable et ça les aide tous les deux à débuter une excellente journée. ≌ Ouverte d'esprit, elle ne critique jamais des habitudes bizarres ou quoi. Elle est parfois choquée, étonnée, mais malgré tout elle respecte, et elle peut parler d'absolument tout. Elle n'hésites pas à raconter sa vie sexuelle librement sans aucune gène d'ailleurs.  ≌ La pizza, routine de tous les dimanche soir pour bien débuté une semaine. Surtout qu'elle déteste faire à manger le dimanche soir. ≌ C'est une addict des robes et des chaussures. Hélas, il lui arrive d'en acheter par simple envie et finalement, elle ne les porte pas. Mais elle applique bien la règle numéro une de toute sophaolic; ne jamais se rendre à une soirée dans une robe déjà portée. Même si les gens sont différents de ceux qui étaient là lors de la soirée précédente. Elle n'y peut rien, elle adore ça, simplement. Son mari doit parfois la calmer dans ses achats compulsifs d'ailleurs. ≌ elle est terrifiée à l'idée d'être nymphomane. Elle et son mari ont un imposé un quota, au minimum, de trois soirs par semaine, cependant, quand ce n'est pas respecté, elle est frustrée et ressent un sentiment de manque. Elle se pose donc énormément de question, alors que ce n'est que psychologique. ≌ elle fait très attention à sa ligne et fait énormément de sport, un jogging deux fois par semaine, une fois par semaine de la gym et elle fait de la boxe. La boxe l'aide à garder ses réflexes pour son job. ≌ Amatrice des sensations extrêmes, elle adore sauter en parachute. Son mari, ancien militaire dans l'armée de l'air l'a initié, depuis, ils leurs arrivent de faire un saut, une fois de temps à autre. ≌ c'est une véritable geek. Il arrive qu'elle et son mari passent des week-end entier à jouer à la console ou à regarder des films de science-fiction, ils adorent ça, encore plus quand c'est en sous-vêtement. ≌ quand elle n'est pas contrainte de sortir, le dimanche par exemple, elle reste en sous-vêtement. C'est d'ailleurs comme ça qu'est né le principe du Sexy-Sunday. tous les dimanches, la seules tenues autorisés est sous-vêtement. ≌ Elle déteste les insectes et elle est allergique aux piqûres de guêpes. ≌ Rancunière, mieux vaux éviter de lui faire une crasse, elle l'oublie pas ... et le fait payer cher. ≌ elle a un chien qui s'appelle spock. Après un débat avec son mari sur son prénom, c'est celui qui est venu car c'est drôle. ≌ ils veulent des enfants, mais pas pour l'instant. ils sont trop accroc à leur liberté et à leur quotidien pour se charger d'enfant, ils veulent tous les deux être prêt et d'accord pour l'instant où ça arrivera. ≌ elle fait du karting, ça lui permet d'appuyer sur l'accélérateur puisqu'elle ne peux pas le faire en ville. ≌ elle passe des heures au téléphone avec sa mère, au minimum deux fois par semaines. ≌ elle adore le baseball et va souvent voir des matchs, toujours avec son mari. ≌ drôle, elle possède un bon humour et rigole souvent pour un rien. ≌ elle déteste son rire, mais son mari le trouve attendrissant. ≌ grande liseuse, elle adore les livres. Elle préfère d'ailleurs l'avoir matériellement, quitte à payer vingt balles plutôt que de devoir le payer moins cher pour l'avoir sur une tablette. ≌ possessive, c'est presque maladif. Notamment à cause de sa peur de finir seule, elle ne peux pas s'empêcher d'être possessive envers son mari et le revendique bien comme étant le sien. elle n'hésitera pas à jouer les garces envers celle qui s'approchent un peu trop de lui. ≌ parfois, le week-end, elle part à la campagne faire des balades à cheval. elle adore ça, et pendant longtemps elle en a fait du coup, elle profite de pouvoir en faire quand l'occasion se présente. ≌ elle s'improvise photographe et possède un réflex. elle capture d'ailleurs chaque instant qu'elle considère important, au point de finalement afficher les photos sur un mur de la cuisine. le mur est donc tapissé de photo en tout genre. ≌ indécise, elle sait jamais ce qu'elle veux. elle change sans arrêt d'avis, surtout en ce qui concerne la décoration. ≌ elle adore s'acheter de nouveaux sous-vêtements, elle n'y peut rien, elle peut pas s'empêcher de vouloir se sentir sexy dans ses sous-vêtements. ≌ méfiante, en tant qu'agent fédéral, elle voit des cas particulier tous les jours. Ca lui a d'ailleurs permis d'apprendre que l'on ne peux pas accorder sa confiance à n'importe qui, conclusion, elle n'accorde pas facilement sa confiance, quand elle le fait, cependant, il vaux mieux éviter de la briser, sinon, on le regrette rapidement. ≌ elle n'a pas l'air, mais c'est une vraie romantique. Les trucs clichés, elle adore, littéralement. ≌ elle rêve de partir faire un road trip aux USA un jour. ≌ elle adore les vieilles voitures et possède un pick-up. Elle adore les motos aussi, surtout les harleys qui font un bruit des plus agréables à ses oreilles. ≌ tous les soirs, elle fume une seule cigarette, juste parce que ça l'aide à se détendre. ≌ elle refuse que l'on touche à son ordinateur, pour elle, c'est son espace personnel, même son mari, sauf exceptions. Elle n'a rien à caché, juste c'est un peu comme un espace personnel. ≌ elle déteste le café, elle ne boit que du thé ou du chocolat chaud.
≌ your fear : Lorsqu'elle avait seize ans, son frère jumeau s'est suicidé. Elle était extrêmement proche de lui et la perte de cet individu lui à fait l'effet d'avoir son âme coupée en deux. Depuis, elle se sent excessivement seule et c'est une peur qui à prit possession d'elle depuis tout ce temps. Elle se sent donc constamment seule, et la peur de finir sa vie seule est sa plus grande peur. Cependant, lorsqu'elle à rencontré son mari, elle a réussi à combler légèrement ce vide qui prenait par son être et c'est pour ça qu'elle est terrifier à l'idée de le perdre. Elle a peur de finir comme après la mort de son frère, elle a peur de se retrouver de nouveau seule et sans personne pour l'aider. Elle s'accroche à son mari comme une bouée de sauvage, c'est presque malsain, mais elle ne peux pas s'empêcher de mettre tout ses espoirs sur lui, il est le seul qui l'aide à être un semblant normale et à oublier la perte de son frère.
sophia bush

i'll numb the pain.

pseudo sur le web ≌ bowties. prénom ≌ masha. âge ≌ 19 ans. pays ≌ France. connexion ≌ 4/7 minimum. scénario/inventé ≌ inventé. un dernier mot ? ≌ prout .

Code:
<co6>sophia bush ></co6> [url=http://troubledminds.forumactif.org/u16]<aa3>lea harshaw</aa3>[/url]
fiche réalisée par arctic monster. pour le forum troubled minds.


Dernière édition par Leo Harshaw le Ven 2 Jan - 21:49, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: trois cent lésions et les rideaux se ferment. Ven 2 Jan - 15:21

300 lésions

il y a le point de contact et le point de rupture.


un; les moments où il y a impact.
Elle était là, tenant un plateau pleins de nourriture, prête à manger son repas du jours. Quotidien long, lassant mais pas déplaisant. Elle avait ce sentiment désagréable que quelque chose allait arriver, ou du moins, que l'être avec qui elle avait partagé le même ventre pour se développer allait mal. Elle détestait ce sentiment, cette impression d'étouffer et elle ignorait pourquoi il se sentait aussi mal. Il y avait quelque chose qu'il ne disait pas, c'était clair.
C'était une journée normale. Elle écoutait les paroles de son amie qui lui racontait son week-end et qui parlait, encore et encore. De son autre oreille, le brouhaha habituel de la cafétéria se faisait entendre. Tout était identique à tous les Lundi, mais quelque chose clochait, quelque chose n'allait pas. Un détail. Mais impossible de mettre la main dessus.
Quittant alors le buffet, la brune se retournait prête à suivre son amie et là, un sentiment atroce la figeait sur place. Elle était soudainement immobilisé tandis que ses doigts se resserraient autour du plateau qu'elle tenait. Elle sentait comme si son coeur se coupait en deux, comme si elle recevait un coup de poignard dedans. Et soudainement, elle oubliait comment on respirait. Elle n'arrivait plus à faire entrer l'air convenablement dans ses poumons, elle se sentait suffoquer. Quelque chose arrivait. Quelque chose s'est passé. Et lorsqu'elle se sentie soudainement vide au plus profond de son être, ses doigts s'ouvrirent tandis que le plateau tombait et s'écroulait à même le sol. Tous les regards se tournèrent vers elle et tandis que son amie revenait vers elle, prononçant son prénom, elle restait figée sur place. Puis lorsque la blonde se mit à secouer doucement la brune du nom de Leo, elle reprit conscience de là où elle était et sa respiration reprit un rythme normal. Mais elle savait que quelque chose se passait, ainsi cette dernière commençait à sprinter en direction de la sortie de la cafétéria, puis du lycée. Puis vers sa voiture.

La porte s'ouvrit d'un seul coup et là, la silhouette inanimée était présente, dans la baignoire. Se précipitant dans la baignoire, la petite brune tentait de ranimer ce corps en face d'elle qui était vidé de toute vie. Elle hurlait, donnait des gifles, mais aucune respiration ne sortait d'entre ses lèvres, rien ne semblait donner un seul signe de vie. Et là, la brunette glissait sa tête dans le cou de l'adolescent, enroulant ses bras autour de lui tout en se vidant de ses larmes. Elle avait sentie, elle avait comprit, à l'instant même où la vie avait quitté cet individu que c'était fini. Elle aurait dû rester aujourd'hui, elle avait eu ce mauvais sentiment. Et là, son frère jumeau gisait dans la baignoire, vidé de son sang dans une eau à la couleur rouge vif avec pour seule compagnie, la brune qui pleurait dans le cou la perte du seul être qui comprenait celle-ci mieux que quiconque.

deux; c'est l'histoire d'un soir qui se transforme en histoire.
Ca commence avec un simple sourire, un sourire qui se transforme en premiers mots, premiers mots qui se transforment en quelques verres partagés, quelques verres qui s'enchaînent avec un baiser, puis à une main qui se glisse sous une jupe pour finalement se laisser aller au plaisir charnel extrême.
C'est censé n'être qu'une nuit basique entre deux êtres qui craquent sur le physique avantageux de l'autre, qui ne se laisse charmer que par les beaux yeux et les jolies paroles. C'est comme ça que ça se passe, neuf fois sur dix. Pourtant, il y a une fois sur dix où cette nuit se transforme, où cette nuit n'est que le début de quelque chose. Et ce fut le cas pour la brune. Cette nuit, soirée, fut le début de grandes choses. Une nuit, qui devint un rendez-vous, rendez-vous qui devint nombreux, beaucoup plus nombreux, récurant. Puis, dés que le regard des deux individus se croisaient, les rythmes cardiaques accéléraient, les respirations se saccadaient, les poils s'hérissaient. Puis les lèvres se touchèrent, encore et encore. Sauf que contrairement à la première fois, c'était plus que pour le simple plaisir de s'abandonner au désir, c'était tellement plus. C'était la naissance de sensations, de sentiments beaucoup trop gros pour les ignorer. Et ces sentiments s'exprimèrent pour finalement donner naissance à un union clair et net. Ils se passèrent la bague au doigt. C'était le début d'une nouvelle histoire. De leur histoire.

trois; avaler, consommer, recracher.

Un sentiment amoureux, c'est probablement le plus beau du monde. Tenir à quelqu'un, c'est bien, mais s'accrocher comme si sa vie en dépendait, c'est pas spécialement saint. Et pourtant, cette brune s'accroche à lui.
Cette rencontre, ce mariage, ce fut la plus belle sensation au monde. Elle est heureuse, oh oui, si heureuse. Cependant, elle a peur. Elle est rongé par ce sentiment d'insécurité, de sentiment sans arrêt présent de ne pas être assez parfaite. Elle se pose sans arrêt des questions, elle est prise de crise de panique, elle pleure, cauchemarde, et se réveille en sueur, les larmes dévalant ses joues. Elle l'aime. Elle l'aime du plus profond de son coeur, de son âme, mais le prix à payer et cette peur constante de finir seule. Et si un jour il l'abandonnait? Et si il ne l'aimait plus? Que deviendrait-elle sans lui? Comment pourrait-elle vivre sans lui? Elle l'aime d'un amour sincère, mais trop fort. Une femme s'approche, mais part bien rapidement en voyant le regard de tueur de la brune. Elle est étouffante, paranoïaque. Elle n'est plus seule, mais elle est terrifiée à l'idée de le redevenir. Elle a besoin de lui, du plus profond de son âme. Alors que se passerait-il si il l'abandonnait? Elle rejoindrait son frère, probablement. Elle avait besoin de lui, il était vital, nécessaire à sa survit. Il était son oxygène, son second poumon, le sang qui circulait dans ses veines et qui permettait à son coeur de battre. Il était tout ce dont elle avait besoin et elle, elle était possessive, jalouse, parano. Elle était étouffante. Mais elle n'y est pour rien. Elle a peur. Elle est rongé par la peur de finir seule, sans personne pour l'aider. Sans lui, elle sera et restera seule. Elle le sait, et ça, ça lui fait peur. Et elle doit vivre avec. Constamment. Cette peur de l'abandon.
fiche réalisée par arctic monster. pour le forum troubled minds.


Dernière édition par Leo Harshaw le Ven 2 Jan - 22:41, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

fromthemorgue
administrator
nombre de peurs : 537
célébrité : gerard way.
MessageSujet: Re: trois cent lésions et les rideaux se ferment. Ven 2 Jan - 15:26

bienvenue ma belle
si tu as un souci, tu sais où me trouver !
bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://troubledminds.forumactif.org/

Invité
Invité
MessageSujet: Re: trois cent lésions et les rideaux se ferment. Ven 2 Jan - 15:47

sophia la trop belle
bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche
si t'as des questions, le staff est là
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: trois cent lésions et les rideaux se ferment. Ven 2 Jan - 15:52

(je me permets de te dire bienvenue avec mon dc )
bienvenue sur le forum encore une fois alors et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: trois cent lésions et les rideaux se ferment. Ven 2 Jan - 19:42

Merci à vous
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: trois cent lésions et les rideaux se ferment. Ven 2 Jan - 20:58

Sophia est ravissante

Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: trois cent lésions et les rideaux se ferment. Ven 2 Jan - 21:39

Ouelcome petit panda !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: trois cent lésions et les rideaux se ferment. Ven 2 Jan - 23:19

bravo tu es validé(e) !

tu as le droit à plein de câlins !

ta plume est vraiment trop jolie j'aurai pas voulu être à la place de léo quand elle a vu son frère jumeau mort en tous cas, c'est avec plaisir que je te valide.

hé bien, félicitations ! tu as terminé ta fiche, on a décidé qu'elle est bien belle du coup, tu peux enfin jouer ! la joie n'est-ce pas ? avant toute chose, nous t'invitons à recenser ta peur ici, parce qu'on ne veut pas t'oublier. par la suite, tu peux commencer à recenser ton métier , ainsi que ton habitation - parce que tu n'es pas à la rue, je pense - ici. également, si tu souhaites ouvrir ta fiche de liens, c'est que tu devras te rendre ! il y a toujours pleins de choses à faire, de toute façon. tu vas enfin rp, puis t'amuser dans le flood, c'est pas génial ça ? nous te souhaitons de t'amuser sur troubled minds, même si avoir des peurs c'est pas toujours sympa !
fiche réalisée par arctic monster. pour le forum troubled minds.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: trois cent lésions et les rideaux se ferment.

Revenir en haut Aller en bas

trois cent lésions et les rideaux se ferment.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Les Trois Mousquetaires
» Rideaux et blondes
» La Geste des Trois Amants
» Et un, et deux, et trois ! C'est l'histoire du pirate de l'îleuuuuuuuuuuuh ♫
» Trip à trois!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TROUBLED MINDS :: ❝ NOISE AND KISSES ❞ :: everything has an end :: power and control-